Pourquoi utiliser l’espace et les lumières est important ?

Chaque problème a son remède, et cela inclut l’optimisation de la taille des pièces, l’accentuation de certaines zones et l’augmentation de la lumière dans une pièce. Il est temps de faire la lumière sur quelques conseils utiles et des conceptions astucieuses.

Bien à l’avance

Dans un monde parfait, les fenêtres de la maison seraient réparties uniformément sur les quatre murs, avec une concentration sur le côté sud. La vie réelle n’est pas aussi bien organisée !

La première étape consiste donc à planifier l’éclairage pendant toute la durée du chantier. Et qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une nouvelle construction de combles, il est crucial de dessiner dès maintenant les fenêtres, leur emplacement et leur orientation en fonction des types de pièces. Réfléchissez bien à l’estimation de la taille et du nombre d’ouvertures actuelles et futures du magasin.

Il est important de respecter certaines exigences dans quelques pièces de la maison. Pour faciliter la préparation des repas, l’espace de travail de la cuisine doit être situé près d’une fenêtre adjacente ou, si la cuisine est organisée autour d’un îlot central, directement sous une fenêtre située au-dessus. Il en va de même dans un bureau : l’idéal est de placer votre bureau à côté ou directement sous une fenêtre afin de profiter de la lumière naturelle. Pour obtenir les meilleurs résultats lorsque vous vous rasez ou vous maquillez dans la salle de bains, une fenêtre haute ou deux fenêtres côte à côte sont des endroits idéaux pour placer le miroir. Un autre conseil pour éviter les taches sombres est de prévoir de nombreuses fenêtres espacées régulièrement sur la longueur d’une pièce rectangulaire plutôt qu’une seule fenêtre au centre de la pièce, quelle que soit sa taille.

Les fenêtres de toit, les persiennes, un hublot, un œil de biche, les ouvertures de balcon, ou les verrières ne sont que quelques-unes des nombreuses possibilités. Tout est possible, à condition de ne pas compromettre la conception et le cadre du bâtiment.

Un éclairage parfait

Même avec des fenêtres, cependant, à la tombée de la nuit, un éclairage artificiel est nécessaire pour compenser l’absence de lumière naturelle ou simplement pour rehausser l’atmosphère. C’est là que l’utilisation de l’éclairage artificiel devient évidente.

Il existe trois options d’éclairage distinctes à considérer. Il existe trois types d’éclairage dans un espace donné : l’éclairage général, axé sur les tâches, l’éclairage fonctionnel et l‘éclairage d’ambiance, indirect et créateur de caractère.

En général, l’installation d’un éclairage direct, indirect et diffus est la clé pour tirer le meilleur parti d’un espace et faire en sorte que chacun se sente à l’aise. L’éclairage indirect utilise une surface réfléchissante pour disperser ses rayons. Par conséquent, le matériau et la couleur auront un impact important sur l’éclairage et l’ambiance générale. Pour attirer l’attention vers le haut et souligner la hauteur d’une pièce, les appareils d’éclairage doivent être suspendus au plafond. À l’inverse, des sources d’éclairage proches du sol procureront une atmosphère chaleureuse.

À lire également :  Pourquoi et comment acquérir des pieds de table ?

Lorsque la lumière est projetée directement, elle dissimule les défauts et adoucit les contours ; lorsqu’elle est orientée vers le bas, c’est le contraire qui se produit. Ce type d’éclairage peut être utile, par exemple, dans une pièce dont les murs sont en pierre et dont le propriétaire souhaite mettre en valeur la beauté unique. Cependant, lorsque la lumière se reflète sur une surface lisse et claire, elle crée l’illusion d’un espace plus grand. Notez que l’éclairage encastré installé dans une corniche ou une niche accentuera le détail architectural en créant des effets d’ombre et de lumière intéressants.

Le plus déco

L’emplacement et la direction des sources lumineuses peuvent modifier de manière significative la perception des formes et des couleurs. Un facteur important pour créer l’impression d’un éclairage naturel est de diriger la source de lumière vers une surface réfléchissante.

Des sols et des plafonds clairs contribueront à accentuer la sensation d’ouverture et de luminosité.

Cependant, le blanc n’est pas synonyme de luminosité, pas plus que les autres pastels. Ce sont les matériaux eux-mêmes qui jouent le rôle le plus crucial. Les matériaux tels que la pierre, le chaux, le lambris et autres reflètent les rayons, tandis que ceux qui sont laqués, satinés ou brillants les absorbent.

Enfin, il n’est pas bon d’essayer d’atténuer l’impact des mobiliers. La lumière naturelle et artificielle sera diffusée et projetée, respectivement, à l’aide de miroirs, de rideaux translucides, de meubles bas et arqués, et d’éléments décoratifs. Par ailleurs, si votre pièce manque de luminosité, optez pour des meubles en bois laqué, en verre clair ou en plastique transparent. Toujours dans cette optique, une cage d’escalier bien définie et bien structurée est vivement recommandée.

En résumé, pour bien illuminer son petit paradis, il faut faire attention aux points suivants :

  • Fabriquer ou améliorer les fenêtres pour laisser entrer la lumière naturelle
  • Utiliser des éclairages et des types d’ampoules appropriés
  • Expérimenter différents matériaux et teintes, privilégier les meubles et les accents transparents ou réfléchissants, et… organiser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *