Quelle cuve pour GNR ?

Le stockage et le transport de produits dangereux tels que le gazole, le fioul et le GNR (Gasoil Non Routier) doivent respecter des réglementations strictes. Il est nécessaire de s’associer à des réservoirs adaptés à vos besoins, à votre secteur d’activité et aux circonstances afin de retenir ce type de liquides.

Les cuves à fioul (ou cuves à fuel) sont généralement utilisées pour l’alimentation des chauffages, tandis que les cuves à gasoil et les cuves à GNR servent à alimenter les véhicules, notamment les équipements agricoles (tracteurs, moissonneuses-batteuses, etc.).

Voici les sixprincipaux facteurs à prendre en compte lors du choix d’une cuve :

  • L’usage : cuve stationnaire ou cuve de transport.
  • Les capacités suivantes (L) sont disponibles : 1000L, 1500L, 5000L,…
  • Le matériau de la coupe : une coupe en plastique ou une coupe en aluminium
  • Le type de parole : cuve double parole ou cuve simple parole
  • L’équipement de la douche : équipé ou non équipé
  • Positionnement : en surface ou dans une grotte

Utilisation : cuve fixe ou cuve de transport

L’utilisation prévue de la cuve est le premier facteur à prendre en considération lors de la prise de décision. La plupart du temps, les cuves stationnaires sont utilisées avec du fioul pour l’alimentation en chauffage.

Il est possible de choisir des cuves stationnaires ou des cuves qui sont transportées derrière des véhicules (pick-up,…) comme « cuves de ravitaillement » pour les machines agricoles.

La capacité

Les capacités des cuves varient d’un modèle à l’autre, principalement selon qu’elles sont fixes (cuve stationnaire) ou mobiles (cuve de transport). Plus précisément, la majorité des cuves fixes ont des capacités allant de 750 à 9000 litres, tandis que la taille des cuves de transport est limitée entre 125 et 450 litres par la norme européenne ADR.

Le choix de la capacité d’une cuve dépend de l’utilisation prévue (fréquence de ravitaillement des véhicules, etc.).

Cuve en plastique ou cuve en acier ?

La cuve préférée des personnes fortunées est la cuve en plastique. En termes de prix, elle coûte généralement moins cher qu’une cuve à gasoil en aluminium, et en termes de praticité, elle prend moins de place et retient mieux les odeurs. En revanche, les cuillères en plastique sont plus délicates que celles en acier.

Beaucoup de professionnels du secteur agricole ou industriel utilisent la cuve en acier. Parce qu’elles sont incroyablement robustes et résistantes, les cuves en aluminium offrent un haut niveau de sécurité.

Cuve simple paroi ou cuve double paroi

Selon la « peau » qu’elles ont, il existe différentes cuves pour l’encrassement, le GNR et le gasoil.

La peau « spéciale » des cuves à paroi simple, qui possèdent fréquemment un bac de rétention pour attraper les fuites éventuelles.

La construction « double peau » de ces cuves élimine le besoin d’un sac de rétention puisque toute fuite potentielle est déjà contenue entre les deux couches.

À lire également :  Quel est le prix d'un m3 de gaz ?

La majorité des conteneurs de transport GNR/Essence en plastique sont des parois simples. Les deux options sont souvent proposées par les fabricants pour les cuves stationnaires. Le coût d’une cuve à double paroi est plus élevé.

Cuve équipée ou non équipée

Les cuves à gazole/GNR/foul peuvent être achetées équipées ou non. La seule caractéristique des cuves non équipées est le réservoir de stockage, mais les cuves équipées sont dotées d’une pompe qui peut fournir du carburant au système de chauffage ou aux véhicules.

Il existe différentes pompes en fonction de leur alimentation et de leur débit (12V ou 24V pour les cuves de transport, 230V pour les cuves stationnaires).

Cuve enterrée ou hors-sol

Il est possible que les cuves de fioul/gaz/GNR soient entrées ou non. Dans le cas des cuves non rentrées, le stockage se fait soit à l’extérieur, soit à l’intérieur d’une structure.

Les unités de stockage stationnaires placées à l’extérieur doivent être construites pour contenir des produits pétroliers à l’air libre. En particulier, l’opacité de la cuve doit être suffisante pour empêcher l’altération des propriétés du produit pétrolier stocké. Les réservoirs fixes placés à l’extérieur doivent être dotés d’une seconde enveloppe plus résistante (un réservoir à « double-paroi ») et être construits de manière à pouvoir tenir compte de toute perte d’épaisseur de l’enveloppe intérieure.

Les réservoirs doivent être placés sur un sol maçonné pour les cuves installées à l’intérieur ou au sous-sol d’un bâtiment. La zone où se trouve la cuve doit pouvoir être fermée par une porte résistant au feu. Les murs du bâtiment, ainsi que les planches supérieures et inférieures, doivent être résistants au feu. Lorsque la capacité d’une cuve dépasse 2500L, il est nécessaire de désigner un emplacement spécial pour celle-ci.

Lorsqu’il s’agit de cuves entrées, le stockage se fait soit dans une fosse, soit dans un enfouissement. Depuis 2004, il existe une réglementation assez rigoureuse concernant le stockage entérique : seuls les réservoirs à sécurité renforcée sont autorisés à être entrés. Les normes suivantes doivent être respectées par les enterrées :

Norme française pour les réservoirs en aluminium de type « léger » NF M 88-940.

Norme française pour les réservoirs en acier à faces parallèles NF E 86-255

Les conteneurs de stockage de matières plastiques secondaires doivent répondre à la norme NF EN 13341.

Réservoirs en aluminium à double paroi : Norme européenne NF EN 12285-1 (sol) ou NF EN 12285-2 (aérien)

En conclusion,

La majorité de ces caractéristiques sont décrites en détail par les fabricants de cuves sur les fiches produits de leurs cuves.

Il vous suffit de consulter notre vaste sélection de cuves à huile fabriquées par nos partenaires (Pressol, Dado Tank, Renson, Adam Pumps, Kingspan, Thermobile, etc.) pour connaître en détail toutes les spécifications techniques et trouver la cuve la mieux adaptée à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *