travaux jardinage impots

Quels travaux de jardinage peut-on déduire des impôts chaque année ?

Le printemps est également connu comme la période des impôts en France, et c’est une saison joyeuse. Beaucoup de Français l’ignorent, mais si vous êtes imposable, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt pour les petits travaux de jardinage dans le cadre du Service à la personne. Que vous soyez paysagiste ou non, cette réduction est importante et peut vous aider à économiser de l’argent sur vos dépenses de jardinage.

Vous voulez savoir quels services d’aménagement paysager peuvent être déduits de vos impôts afin de ne pas faire d’erreur ou d’oublier quelque chose ? Nous allons vous montrer comment obtenir un remboursement pour une partie des travaux effectués sur l’extérieur de votre maison.

Tout le monde veut savoir quelles sont les déductions dont il peut bénéficier lorsqu’il remplit sa déclaration d’impôt.

Quel type de travail de jardinage est concerné ?

Votre résidence principale et votre résidence secondaire peuvent toutes deux bénéficier de la réduction ou du crédit d’impôt. En revanche, ils ne s’appliquent pas aux biens loués. Les services inclus sont ceux destinés à maintenir votre jardin en bon état toute l’année ainsi que ceux effectués immédiatement. Cette déduction fiscale de 50 % s’applique aux services de jardinage suivants :

  • La tonte de pelouse
  • Le débroussaillage
  • L’entretien des massifs
  • L’arrosage manuel des végétaux, en dehors de la maintenance d’arrosage et hors goutte à goutte
  • Le ramassage des feuilles
  • La scarification
  • L’application d’engrais et/ou d’amendements 
  • Le déneigement
  • Le bêchage, le binage et le griffage
  • Le désherbage
  • Le petit arrachage manuel et l’évacuation des végétaux
  • La taille de haies, fruitiers, rosiers et plantes grimpantes effectués à partir du sol

Mais également :

  • Les arbres et arbustes, à l’exception de l’élagage, ne peuvent être taillés qu’à partir du sol ou conformément à l’article R233-13-22 du Code du travail (Mise en place de systèmes de sécurité pour les salariés).
  • Les arbres et arbustes et les pelouses seront traités par un arboriculteur agréé, à condition que le propriétaire réponde à toutes les exigences du certificat  » applicateur et décideur  » et qu’il soit assuré pour le faire.
  • En dehors de la maintenance technique, les piscines et leurs abords qui sont entretenus.

Ces réductions d’impôt ne sont pas disponibles pour les travaux de terrassement, les travaux de conception pour la création de vos espaces extérieurs, ni pour les services agricoles ou forestiers.

À lire également :  5 choses à savoir si vous voulez un arbre fruitier dans votre jardin

Les réductions d’impôts s’appliquent à la tonte et à l’élagage de routine, ainsi qu’au déneigement et à l’entretien des piscines.

Qui devrait effectuer des travaux de jardinage déductibles des impôts ?

Vous ne pouvez pas déduire vos séances de jardinage de vos impôts, même celles qui semblent être des corvées ! Les travailleurs doivent être payés par le CESU (chèque emploi-service universel) et la tâche doit être accomplie par une entreprise ou un organisme spécialisé dans les services à la personne, ou par un employé à domicile embauché directement par le CESU.

Attention, quelle que soit la technicité du travail, aucune formation particulière n’est nécessaire pour exécuter des services d’entretien de jardins ; par conséquent, renseignez vous avant d’engager une personne ou une entreprise sur ses compétences et son expérience. N’oubliez pas de vous renseigner sur le service d’enlèvement des déchets (tontes de gazon, déchets d’élagage…).

Les réductions d’impôts peuvent vous aider à créer un joli jardin sans le stress de vous soucier des finances. Réalisés par un paysagiste professionnel ou un prestataire de services expert qui vous paiera directement, les avantages fiscaux peuvent vous permettre de profiter d’un beau jardin en toute tranquillité.

Quel montant d’aménagement paysager puis-je déduire de mes impôts sur le revenu ?

Selon l’article 199 du code général des impôts, sexdecies, 50 % des rémunérations pour services rendus peuvent être déduits de votre déclaration dans la limite de 5 000 € par an et par foyer fiscal, soit 2 500 € de réduction d’impôt au maximum. Le coût de l’emploi d’un travailleur est calculé en prenant le montant de la rémunération nette versée et le montant des cotisations de sécurité sociale associées à cette rémunération.

Le crédit d’impôt est accessible à toutes les personnes qui résident légalement en France, qu’elles soient retraitées ou non actives.

Le montant du crédit d’impôt étant supérieur à l’impôt sur le revenu dû par le contribuable, l’IRS lui rembourse la différence. Gardez une trace de vos paiements (fiches de paie, factures, etc.) en cas de contrôle !

Bon à savoir : si vous avez payé des impôts sur votre logement, cette réduction d’impôt peut être demandée si l’un de vos ascendants a bénéficié de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Comment déclarer ses travaux sur la déclaration des revenus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *